2018 : L'ANNEE D'UN TOURNANT ?

samedi, janvier 06, 2018



Voilà, ça fait maintenant quelques semaines, voire quelques mois que je remets tout en question. Vous le savez, le blog et instagram sont devenu mon métier depuis l'année dernière, et je suis fière de pouvoir en vivre. A coté de ça, je suis en études de droit à l'université, en 3ème année. Je pensais au début de mes études, que je finirai avocate ou même notaire. Mais toutes ces envies sont bien loin aujourd'hui. Je n'ai jamais été la première de la classe, plutôt dans la moyenne. Je n'ai jamais travaillé pour mes études, que ce soit au collège/lycée ou même ici, à la fac. Vous me direz : hein ? Mais comment fais-tu pour être en 3ème année de droit sans travailler ? Arrêtes de mentir ! Je vous promets. Je déteste les études depuis le collège. Je n'aime pas les ordres, que l'on me dise quoi faire, pour quand et pour qui. Bref, les études et moi, une grande histoire sans amour. Pour arriver en 3ème année c'est simple : j'ai déjà redoublé, et je révise à la dernière minute, c'est-à-dire maximum 2 jours avant où je découvre un cours entier, souvent d'une centaine de pages. Car non, je ne vais JAMAIS aux cours d'amphi, j'aime pas non plus me lever à 8h du matin, et je respecte tellement tout ceux qui se lèvent tôt tous les matins, je ne pourrais jamais le faire.

Je déteste tellement la fac, que j'y vais le moins possible : pour les TD (cours obligatoires) et pour les examens. Et cette année, nous avons des oraux. Et c'est là que je me décompose. J'en ai qu'un seul. Mais il est suffisant pour remettre toute mon année et diplôme en question. Je déteste ça, je sais que je suis dans tous mes états lors des oraux, au point même que le stress finit la plupart du temps par me faire pleurer, pour rien. Autant vous dire que j'ai vraiment pas envie de revivre ça. J'essaye d'avoir confiance en moi dans la vraie vie, mais quand c'est sur quelque chose qui ne vous plait même plus, c'est très compliqué. Vous vous sentez débile. Vraiment débile. 

Alors voilà, à l'heure qu'il est, je ne sais pas ce que je vais faire. Je me dis que c'est vraiment con de tout arrêter après TANT d'efforts et si proche du but (le diplôme de la licence s'obtient à la 3ème année, si on quitte avant : tu repars sans rien). Ca, c'est la voix de la raison. Mais ma voix du cœur me dit de poursuivre mes rêves, et de tout donner pour atteindre mes objectifs avec le blog. Dans ma vie, j'ai tout le temps écouté mon coeur, jamais ma tête. Et oui, j'ai fais des erreurs, mais j'ai aussi fait des choses qui n'auraient jamais éxistées si je n'avais pas écouté mon cœur. Je me dis que la vie est tellement courte pour ne pas faire ce que l'on aime. Et puis avec ce diplôme, que vais-je faire ? Je ne veux même pas travailler dans le monde du droit ! J'en suis à la limite du dégout. Et d'un côté, je vais décevoir ma famille, mes proches, et même vous, peut-être. Et ça c'est dur. Personne ne veut que j'arrête à part mon frère qui ne comprend même pas pourquoi je n'ai toujours pas arrêté, il voit à quel point je n'en peux plus.

Le pire, c'est qu'hier, rêve de ma jeunesse : aller à Coachella. Et j'ai eu mes tickets, j'ai pris mon vol pour Los Angeles etc. Et ce matin, une amie qui est aussi à ma fac me dit que ça tombe pendant nos partiels du second semestre. Bim! Dans ta tête Lax. Je n'y avais même pas pensé. Du coup, mon second semestre est déjà foutu. Alors à quoi bon forcer ? J'essaye de me persuader qu'il faut que je continue, je déteste lâcher, abandonner, ça, c'est un truc de lâches ! Mais parfois quitter, ça peut être la décision la plus difficile d'une vie. Que vais-je faire sans diplôme dans ma vie ? Avec le bac, on ne fait rien, presque. Et puis, il y a tant de personnes qui réussissent sans aucun diplôme. Tout est confus dans ma tête. Bref, je suis perdue.



Vous pouvez aussi aimer...

15 commentaires

  1. Parfois abandonner ce n'est pas être lâche. C'est trouver une autre voie, manière d'être heureuse et de vivre pleinement au lieu de survivre. Je te souhaite de trouver et d'être heureuse ❤

    RépondreSupprimer
  2. Je pense que tu devrais privilégier tes études... on ne sait pas ce qu'il va se passer, un diplôme c'est une assurance vie. Qui sait ? Instagram, YouTube, internet vont ils durer ? j'ai 16 ans, pas 40 mais je me projette, dis toi qu'il ne te reste qu'une dernière ligne droite avant ce diplôme ����

    RépondreSupprimer
  3. Je comprends parfaitement ta situation, je suis en 3e année de Licence Finance - j'ai pris cette fillière par défaut mais je ne vois pas travailler dedans plus tard. Je n'ai aucune motivation, malgré mon redoublement, les rattrapages etc ... comme toi je doute ... je me dis qu'il faut que je finisse absolument mon année afin de faire plaisir à ma famille. En parallèle, je travaille dans le domaine du Spectacle et je me tâte à continuer en Master ou tout arrêter.
    Je pense qu'il faut serrer les dents jusqu'en juin et puis suivre nos envies ❤️

    RépondreSupprimer
  4. Je me reconnais beaucoup dans ton article ayant obtenu l'année dernière mon Bachelor en droit, mais m'étant posée énormément de questions. La dernière année fut difficile pour moi puisque je n'avais plus aucune volonté et me demandait si je voulais réellement faire carrière dans ce monde. Je me suis accrochée tant bien que mal en me disant que c'était dommage d'arrêter après trois ans d'études même si l'envie n'était plus là. Par manque d'envie et de volonté, je me suis pris tous les rattrapages d'été et ce n'était toujours pas gagné pour me mettre aux révisions. J'ai finalement obtenu ce diplôme et m'accorde désormais une pause pour réfléchir à ce que je veux réellement faire.

    Je te conseille, d'après mon expérience, de continuer dans cette voie jusqu'à l'obtention de ton diplôme même si l'envie et la volonté ne sont plus là. Il faut s'accrocher et ce n'est pas toujours évident, mais le jeu en vaut la chandelle et tu auras toujours un acquis dans le futur sur lequel tu peux te reposer. Après ces six mois, qui passeront très vite tu le verras, surtout avec tes projets, tu pourras enfin faire ce qui te plaît réellement et t'épanouir dans une vie qui te ressemble plus.

    Courage dans tes révisions et dans cette dernière ligne droite qui n'est pas évidente !

    RépondreSupprimer
  5. Alors que devrait je dire, je connais bien ce que tu vis, a quelque chose prêt.

    J'ai passée 6-7 années a essayée d'avoir une licence … J'ai perdu du temps car j'ai testée des concours, puis j'ai tout simplement ramée à essayer de validée des matières. Et puis faut dire, travaillé en même temps, n'aide pas à se concentrée correctement sur ces études.

    M'enfin à la fin je n'en pouvais plus d'essayée de maintenir le radeau a flot, alors qu'inévitablement je coulais a petit feu, pour quelque chose qui demandait toujours plus derrière. Alors à la fin de ma dernière année, j'ai dit STOP, stop parce qu'il ne fallait peut être qu'un semestre a validée, mais il fallait re perdre une année.
    Temps que je n'ai plus, temps que je voulais consacrée autre part.
    Alors aujourd'hui a 27 ans, 2 ans plus tard, je travail … tout simplement je travail, je gagne mes sous, ça me convient parce que je cherche dans quoi m'épanouir, alors je prend le temps.
    Et pour le reste, je profite de ma vie.

    Enfin, tout ça pour te dire, ne fait pas quelque chose dont tu n'as plus/pas envie, ça ne te donnera rien (juste quelque chose de jolie sur un CV, qui peut être de te servira pas).

    Et pour ta famille et tes amis, ils seront peut être déçus, mais ils serons certainement fière de ton parcours. C'est ce qu'il doit rester de ça.

    PS : faut juste que tu sois sure de ne pas regretter cette décision ou au pire tu reprendras ces études au moment voulu, il n'y a pas d'âge ;).

    RépondreSupprimer
  6. Alors que devrait je dire, je connais bien ce que tu vis, a quelque chose prêt.

    J'ai passée 6-7 années a essayée d'avoir une licence … J'ai perdu du temps car j'ai testée des concours, puis j'ai tout simplement ramée à essayer de validée des matières. Et puis faut dire, travaillé en même temps, n'aide pas à se concentrée correctement sur ces études.

    M'enfin à la fin je n'en pouvais plus d'essayée de maintenir le radeau a flot, alors qu'inévitablement je coulais a petit feu, pour quelque chose qui demandait toujours plus derrière. Alors à la fin de ma dernière année, j'ai dit STOP, stop parce qu'il ne fallait peut être qu'un semestre a validée, mais il fallait re perdre une année.
    Temps que je n'ai plus, temps que je voulais consacrée autre part.
    Alors aujourd'hui a 27 ans, 2 ans plus tard, je travail … tout simplement je travail, je gagne mes sous, ça me convient parce que je cherche dans quoi m'épanouir, alors je prend le temps.
    Et pour le reste, je profite de ma vie.

    Enfin, tout ça pour te dire, ne fait pas quelque chose dont tu n'as plus/pas envie, ça ne te donnera rien (juste quelque chose de jolie sur un CV, qui peut être de te servira pas).

    Et pour ta famille et tes amis, ils seront peut être déçus, mais ils serons certainement fière de ton parcours. C'est ce qu'il doit rester de ça.

    PS : faut juste que tu sois sure de ne pas regretter cette décision ou au pire tu reprendras ces études au moment voulu, il n'y a pas d'âge;).

    RépondreSupprimer
  7. Hello, ta remise en question est franchement honorable et c’est vraiment bien que tu te rendes compte de la chance que tu as !

    Je pense que finir ta license c’est bien dans la mesure où tu n’auras pas perdu ces dernières années et après tu fais ce qui te plaît :)

    Courage à toi et prends soin de toi !

    RépondreSupprimer
  8. Je comprend très bien ta situation mais je crois que ce serait trop dommage d'abandonner maintenant, un diplôme reste malgré tout un bagage supplémentaire non négligeable aujourd'hui.. Tu gères déjà très bien tout le reste en parallèle. Courage, accroche toi!

    RépondreSupprimer
  9. Alala les remises en question, je m’y connais bien en ce moment.. en lisant ton article, j’avais l’impression de lire mes pensées.. non mais je te comprends parfaitement, j’ai aussi fait du droit pendant 4 ans, au final plus histoire d’avoir un diplôme que par envie, et puis je voulais pas avoir fait tout ça pour rien, du coup j’ai continué jusqu’en master 1, mais bon comme toi j’étais dégoûtée du droit aussi, j’en pouvais plus et je suis allée dans une autre voie un peu liée au droit mais pas trop non plus.. sauf que j’aime pas trop en fait (je t’avais dit que les remises en question je connaissais bien ça haha) bref je pense que tu devrais quand même finir ton année juste histoire d’avoir ta licence, il te reste quelques petits mois, ce serait dommage d’abandonner si prêt de la fin, après tu pourras faire tout ce que tu veux.. en tout cas j’espère que tu finiras par trouver des réponses à tes questions, je sais que c’est une période un peu chiante mais ça va forcément finir par s’arranger :)
    Bisous

    RépondreSupprimer
  10. J’ai été dans la meme situation que toi cette année, j’ai voulu reprendre une L3 après des années à vide, au final plus pour avoir un diplôme en plus sur mon cv et pour que les proches soient fiers de moi. Je me suis beaucoup reconnue dans ton article car lors des premières semaines de cours, on nous a parlé de tout ce qui nous attendait (partiels, oraux dont j’ai horreur aussi, travail et révisions intensif) je me suis demandé ce que je faisais là. Au final au bout de quelques semaines j’ai eu un déclic en cours, je savais qu’en quittant les cours ce jour là je n’y retournerais plus et je n’ai amais été aussi épanouie depuis, actuellement je suis une formation pour vivre de ma passion et travailler dans les airs. Alors je n’ai qu’un conseil à te donner, fais quelque chose qui te passionne et te motive tous les jours à sortir de ton lit.
    Courage et des bisous ! :)

    RépondreSupprimer
  11. Hello,

    Je viens de lire ton article et sache que ta remise en question est tout sauf illégitime. Ton blog est une réussite certes, mais ta licence de droit est ton assurance pour le reste de ta vie. Imaginons que tout ceci se casse la figure un jour, c'est pour toi le seul moyen de rebondir voir de te lancer dans quelque chose de différend. Sans oublier qu'une licence de droit aujourd'hui, te permettrait pour ton futur d'avoir des connaissances juridiques solides si tu veux monter ta petite entreprise qui sait ?

    Pour ma part je termine mon M2 en droit cette année, et comme toi, les réseaux sociaux, la mode m'attirent bien plus. Pourtant je me raisonne et termine ce que j'ai a terminer afin de m'assurer un avenir solide et stable.

    Crois en tes rêves, poursuit les, mais surtout ne t'arrête pas alors qu'il ne te reste à peine que 5 mois de cours. Continue jusqu'au bout, tu seras fière de toi et soulagée, et surtout tu n'aura aucun regrets.

    Pleins d'encouragements à toi !

    Aurore

    RépondreSupprimer
  12. je suis choquée de lire que tu as booké pour Coachella alors même que tu as des partiels et que tu n'as pour l'instant aucun diplôme du supérieur ! c'est un total manque de maturité ! tu a agi comme une ado gâtée et déconnectée de la réalité ! De plus, Coachella c'est pas le blog, c'est pas une activité mais un voyage que tu fais au détriment de tes études ! Ce festival a lieu tous les ans, tu aurai pu le reporter à l'an prochain ! C'est pas non plus un "rêve" absolu Coachella ! Donc sacrifier tes exams pour ... un festival ?! Je comprends pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore quand les gens croient que je ne réfléchis par en prenant mes décisions. Alors sache que ce festival si je le fais c'est pour beaucoup de raisons qui ne sont pas mon propre plaisir mais je pense au côté pro. Mais merci de me rabaisser, ça me prouve que je réussis dans ce que j'entreprends ;) Sache que le festival, en soit, je m'en contre-tape haha ! Mais je pense que tu vois pas plus loin que le petit bout de ton nez, Isabelle. Je te souhaite une belle journée !

      Supprimer
  13. Je pense que Laëtitia a écrit cet article pour y voir un peu plus clair dans sa tête, avoir quelques conseils de notre part, ainsi que notre point de vue, pas pour se faire juger sur ses choix et se faire traiter d’ado gâtée complètement immature! C’est sa vie, elle fait comme elle le sent et au fond, personne ne peut comprendre les choix de tout un chacun.

    Bisous Laëtitia ❤️

    RépondreSupprimer
  14. Coucou,

    Je viens de tomber sur ton blog, et notamment sur cette article.
    Comme tu le dis, tu balances entre la voix de la raison et celle de ton cœur.
    Si on le lit comme ça, on se dit forcément que le but de notre vie c'est quand même d'être heureux et donc de suivre ce que nous dicte nos envies.
    Mais comme on peut le lire aussi, tu as quand même mis du tien dans ton œuvre qui est l'université puisque finalement tu es quand même en troisième année. Il te reste 4-5 mois pour terminer et avoir un diplôme. Quelque chose qui t'appartiendra et qui représentera toutes ces années de courage pour ne pas avoir lâcher prise.
    Imagine-toi, si tu suis la voix de la raison, tu auras peut-être non seulement ton diplôme, mais la conscience tranquille de te lancer complètement dans ta passion. De quoi faire pas mal de jaloux crois-moi !
    L'avenir est incertain et même si je te souhaite tout le meilleur pour la suite, une licence de droit sur ton CV aura toujours beaucoup d'impact plus tard s'il t'arrive de te relancer dans des études ou sur le marché du travail.
    (Bon bien sûr, si une personne est en phase de "burn out" ce n'est absolument pas le conseil à suivre, on est bien d'accord)

    Bien sûr ce n'est que mon avis mais sache que si les gens t'aiment vraiment ils comprendront ta décision, peu importe ton choix.

    Courage pour la suite !

    SweetRevenge

    RépondreSupprimer